Libération des émotions

Présentation de l’atelier « Libération des émotions »

L’atelier « Libération des émotions » c’est une journée au cours de laquelle on vous encourage à vivre vos émotions, à vous libérer des négatives au profit de belles émotions enthousiasmantes et positives !

Dans cette vidéo Didier vous en fait une présentation personnelle afin de vous inciter à vivre cette expérience formidable.

 

6 commentaires pour “Libération des émotions

  1. Carine

    Magnifique stage où tous nos maux et mots prennent tous leurs sens. Milles Mercis à Didier, Frédéric, Sébastien et aux groupes et merci à moi.

  2. Pascal

    Super stage de libération emotionelle ! Je ne m attendais a rien et fut porté par le groupe et le point d appui qu à fourni Didier ! Belle expérience, j en suis ressorti plus vivant 🙂 merci !

  3. juliette

    Merci de tout mon cœur d’avoir permis à toute cette tristesse enfouie depuis toujours de s’exprimer!
    Je me sens plus légère et prête à accueillir tout l’amour qui nous entoure.
    Merci Didier et merci à tout le groupe pour toutes ces énergies libératrices.
    Avec tout mon amour.
    Juliette.

  4. Cochois

    Bonjour, voilà dimanche 25 janvier j’étais au stage “vivre ses émotions”. Il était temps.
    Je suis une personne timide et réservée. là, bien entourée, en sécurité, je me suis lâchée. J’ai lâché ce truc qui me faisait mal, qui bloquait ma Vie d’abord et, ma Vie de femme à venir. Cette douleur intérieure que je ne savais pas où mettre et que je gardais au fond de moi et qui faisait de moi quelqu’un de pas bien dans ma peau. Voilà c’est fait, une libération, une “première” grande libération.
    Merci à Didier d’avoir organisé ce stage à vivre absolument et encore un grand merci à toutes les personnes présentes ce jour.

  5. Magali

    Je connais Didier, sa façon de travailler, son respect de chacun… et pourtant, je suis arrivée à cet atelier dans mes p’tits souliers. Peut-être parce que le moment était venu de me libérer de choses trop longtemps retenues… Parce qu’au bout d’un moment nos colères, nos peurs, notre tristesse sont tellement ancrées en nous qu’elles nous semblent normales, habituelles. Pourtant, c’est si facile de s’en défaire. Il suffit juste de faire le premier pas, et ensuite cela semble facile. Le son du tambour m’a dopé, le regard bienveillant d’un tout petit groupe m’ a permis de m’exprimer avec authenticité.
    Quel soulagement après! On se sent plus léger dans sa tête, dans son corps, dans son cœur…
    Je me prête à vivre d’autres choses, j’ai maintenant toute la place en moi pour intégrer mes projets et les réaliser… MERCI!
    Magali

  6. Anonyme

    J’ai sollicité Didier afin de travailler sur une tristesse non exprimée et dont la source m’était consciemment inconnue. En effet, plusieurs personnes ayant pratiquées un travail énergétique sur moi me parlaient d’un bébé qui pleurait en moi. Après avoir mentalement travaillé sur mon enfant intérieur, cette notion apparaissait toujours et encore.

    Même si j’avais conscience de mes chocs émotionnels passés, même si je comprenais qu’ils avaient engendré des modes de fonctionnement chez moi ; une émotion de profonde tristesse restait en moi et m’empêchait de m’investir dans des relations quelle qu’elles soient en toute liberté.

    Didier et moi avons tout d’abord beaucoup parlé de cette problématique, de la notion d’enfant intérieur et de l’importance qu’il a sur l’adulte que nous sommes tous. Puis, Didier a pratiqué un rituel chamanique quelque peu impressionnant au début. Il émet des sons grâce à son tambour (sais pas comment cela s’appelle) et son corps. Je me suis alors placée en relaxation et ai cherché à laisser ma petite fille intérieure parler. J’ai visualisé une personne avec laquelle je n’arrivais pas à faire face à mes peurs et angoisses ; je me suis visualisée adulte et enfant. L’enfant tirait sur l’adulte et le suppliait d’aller vers la tierce personne. L’adulte était tétanisée et n’arrivait pas à avancer. Enfin, un oncle décédé est apparût à côté de l’adulte, allongé. Cet oncle a été sans doute ma 1ère source d’amour masculine, il est décédé alors que j’avais 5 ans, on me l’a tout d’abord caché ; puis on ne m’a pas permis d’exprimer mon chagrin et de faire mon deuil.

    J’ai beaucoup pleuré, j’ai pu enfin exprimer cette douleur et ce pendant quelques jours. Aujourd’hui encore de temps à autre ; cette tristesse sort petit à petit enfin de moi. Aujourd’hui, j’en connais l’origine et j’espère de tout cœur que cette casserole ne m’empêchera plus d’être pleinement moi-même dans toute relation future ; en tout cas j’y travaille.

    Si j’ai voulu vous détailler à ce point mon expérience avec Didier, c’est pour que chacun puisse comprendre à quel point vivre l’émotion peut être important. La méthode de Didier est étonnante et déroutante, mais elle a le mérite d’être efficace. Parfois les prises de conscience ne sont pas suffisantes.

    Je vous souhaite de tout cœur d’être heureux !

    Anonyme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.