Chemin de réflexion.

Chemin de réflexion 

Je crois ce que je suis, je suis ce que je crois….

Ce qui revient à dire que ma perception de la réalité est lié à mon système de croyance…

La question qui se pose et « est-ce que je peux changer ma réalité en changeant ce que je crois d’elle ? » 

La réponse semble logique, Oui!

Toutefois elle se heurtent très vite à la genèse de la croyance… Elle n’est pas venue du jour au lendemain…

Et combien de temps met une nouvelle croyance pour donner toute son efficience et modifier notre perception de la réalité.

Viens alors, notre simple rapport à la réalité, qui nous semble une vérité absolue, alors qu’elle n’est qu’une illusion… Une perception…

Ce que nous voulons, c’est que la réalité change, alors qu’une illusion restera toujours une illusion!

En fait ce qui doit être changé est bien notre perception…

Il semblerait donc qu’au préalable, il faudrait modifier notre croyance concernant la réalité elle-même, et faire une certitude absolue que la perception et notre seule vérité (individuelle bien sûr).

Prenons un premier exemple :

Je ne me sens pas bien dans ma maison. 

Imaginons que la croyance m’emmènerait a déménager ou entreprendre des travaux ou à faire venir un géobiologue…

Serait-il possible de changer ma perception, de « je ne me sens pas bien » à « je me sens bien dans ma maison » sans passer par toutes ces mesures…

En effectuant un « travail » sur mon esprit, sur ma croyance, sur ma perception. 

L’exemple, ici choisit, et très particulier puisqu’il est basé sur un ressenti … Il semble alors que ce changement soit impossible puisque ce que je ressens est déjà belle et bien ma vérité.

Il semble alors nécessaire de faire la différence entre 

1. Ce que je crois. 

2. Ce que je pense. 

3. Ce que je ressens…

 

Prenons un second exemple:

Celui de ce professeur à qui on confie une classe, en lui faisant croire qu’il s’agit d’élèves de très haut niveau… l’école l’a choisi pour ses compétences et ses méthodes… Alors qu’en fait ce sont des élèves, on ne peut plus moyens.

Résultats, ils deviennent très bons à la fin de l’année. La « croyance » du prof suffit à elle seule à changer la réalité d’une classe… Ou peut-être, cette classe avait tous les potentiels, de la nullité à l’excellence…

Ce qui m’amène à la réflexion suivante, que la croyance de ce professeur,qui n’est qu’un champ vibratoire, a simplement activé la fréquence vibratoire la plus haute… Ici fait vibrer le plus haut potentiel de cette classe..

Qu’est-ce que cet exemple vient nous dire ? 

Que notre perception de la réalité n’est qu’une infime facette parmi beaucoup d’autres…

Qu’est-ce qui nous fait choisir celle-là plutôt qu’une autre ?

Je ne veux pas perdre de vue que je souhaite modifier ma perception de la réalité quand celle-ci ne me plaît pas ou m’affecte négativement.

Et si…

Et si, cette perception qui ne me convient pas est là en fait, pour m’obliger à « chercher » (je ne sais pas si c’est le bon mot, c’est peut-être m’ouvrir à…) d’autres réalités…

Comme tout est énergie il me semble alors pouvoir établir un lien entre ce que je pense, ce que je crois et ce que je ressens…

En effet, c’est la fréquence vibratoire qui va faire ce que je ressens… Je vais le penser… et finir par faire une vérité parce que je le crois…

Ainsi plus la fréquence vibratoire, ma fréquence vibratoire est haute plus mon ressenti est agréable, plus ce que je pense  est élevé et plus ma croyance devient  une certitude, puisqu’elle me convient et qu’elle correspond pas à Ma vérité…

D’où la nécessité d’entretenir son taux vibratoire, car si je veux changer ma réalité il faut que j’agisse sur ce que je ressens en m’ouvrant à toutes les possibilités de ressentis par rapport à ce que je vis… Plus le taux vibratoire est élevé… Plus le nombre de possibilités est grand… Plus j’ai alors de choix… 

La question qui se pose alors, qu’est-ce que j’ai envie de choisir, qui ai-je envie d’être…

Mais cela est une toute autre question qui nous renvoie à notre libre arbitre… Et même, ai-je envie d’être ce que l’on attend de moi où est-ce que j’ai envie d’être ce que je ressens au plus profond de moi…

Naturellement cette réflexion nous ramène à la loi d’attraction qui nous fait croire que nous attirons ce que nous pensons alors qu’en fait nous attirons ce que nos vibrons…

Que cet article éclaire ton chemin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.